Diagnostic DPE

Le diagnostic DPE ( diagnostic de performance énergétique) permet de quantifier l’énergie que consomme le logement et précise son taux d’émission de CO2. Le rapport vous donne des recommandations pour faire des économies d’énergie.

image diagnostique ERI Dpe

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) est un document qui donne une estimation de la consommation énergétique d’un logement et son taux d’émission de gaz à effet de serre. Ce document vise à informer le candidat acquéreur ou locataire sur le bien qu’il projette d’acheter ou de louer.

Le diagnostiqueur donne 2 résultats (appelés étiquette) de mesure de la performance énergétique.

  • Étiquette Énergie : elle indique la consommation énergétique annuelle du logement sur une échelle allant de A (consommation faible, inférieure à 51 kilowattheures/m²) à G (consommation importante, supérieure à 450 kilowattheures/m²).
  • Étiquette Climat : elle indique l’impact annuel de cette consommation énergétique sur les émissions de gaz à effet de serre CO₂ sur une échelle allant de A (émission faible, inférieure à 6 kilos d’équivalent carbone/m²) à G (émission importante, supérieure à 80 kilos d’équivalent carbone/m²).

Le DPE contient les informations suivantes :

  • Caractéristiques du logement et descriptif de ses équipements (chauffage, eau, air…)
  • Indication pour chaque catégorie d’équipements de la quantité annuelle d’énergie consommée ou estimée et évaluation des dépenses annuelles résultant de ces consommations
  • Évaluation de la quantité d’émissions de gaz à effet de serre liée à la quantité annuelle d’énergie consommée ou estimée
  • Évaluation de la quantité d’énergie d’origine renouvelable utilisée
  • Classement du logement en application de l’échelle de référence selon le principe de l’étiquette énergie et de l’étiquette climat
  • Recommandations pour maîtriser les consommations d’énergie (par exemple, travaux qui pourraient être réalisés pour améliorer la performance énergétique du logement)

Le diagnostiqueur doit transmettre les résultats du DPE à des fins d’études à l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).

Logements concernés pour un DPE:

Le DPE doit être réalisé dans tous les logements lors de leur mise en vente ou location, excepté ceux destinés à être occupés moins de 4 mois par an.

Les compétences requises pour être habilité à effectuer un diagnostic DPE :

Maîtrise des généralités sur le bâtiment :

La typologie des constructions, les bâtiments, les produits de construction, les principaux systèmes constructifs, les techniques constructives, notamment les différents types de murs, de toiture, de menuiseries, de planchers, de plafonds, leur évolution historique et leurs caractéristiques locales ;
– les spécificités des bâtiments construits avant 1948, notamment en termes de conception architecturale et de caractéristiques hygrothermiques des matériaux.

Maîtrise de la thermique du bâtiment :

  • La thermique des bâtiments, notamment les notions de thermique d’hiver et d’été, de prévention et de traitement des désordres thermiques ou hygrométriques sur les bâtiments ;
  • les grandeurs physiques thermiques, notamment la température, les degrés jours unifiés, la puissance, les énergies primaire et secondaire, le flux thermique, la résistance thermique, la conductivité thermique, la capacité calorifique, l’inertie thermique, les pouvoirs calorifiques supérieur et inférieur, la notion d’émission de gaz à effet de serre ;
  • les différents modes de transfert thermique : conduction, convection (naturelle et forcée), rayonnement ;
  • les principes des calculs de déperditions par les parois, par renouvellement d’air ;
  • les principes de calcul d’une méthode réglementaire ainsi que les différences pouvant apparaître entre les consommations estimées et les consommations réelles compte tenu notamment de la présence de scenarii conventionnels ;
  • les sources de différence entre les consommations conventionnelles et mesurées.

Compétences sur l’enveloppe du bâtiment :

  • les matériaux de construction, leurs propriétés thermiques et patrimoniales, notamment pour des matériaux locaux ou présentant un faible impact environnemental et leur évolution historique ;
  • les défauts d’étanchéité à l’air et de mise en œuvre des isolants ainsi que les sources d’infiltrations d’air parasites ;
  • les possibilités d’amélioration énergétique et de réhabilitation thermique de l’enveloppe du bâtiment et leurs impacts potentiels, notamment sur les besoins en énergie du bâtiment, ses émissions de gaz à effet de serre et sur les changements hygrothermiques des ambiances du bâtiment.

Connaissance des systèmes :

  • les réseaux de chaleur, les équipements techniques, notamment les principaux équipements individuels de chauffage, de climatisation et de production d’eau chaude sanitaire utilisant différentes sources d’énergie ;
  • les principaux équipements de ventilation : simple et double flux ;
  • les principaux équipements individuels utilisés pour contrôler le climat intérieur ;
  • les défauts de mise en œuvre des installations et les besoins de maintenance ;
  • les technologies innovantes ;
  • les notions de rendement des installations de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire ;
  • la mise en place d’énergies renouvelables ;
  • les possibilités d’amélioration énergétique et de réhabilitation thermique des systèmes et leurs impacts potentiels, notamment sur les besoins en énergie du bâtiment, ses émissions de gaz à effet de serre et sur les changements hygrothermiques des ambiances du bâtiment.

Connaissance des textes réglementaires du DPE :

  • les textes législatifs et réglementaires sur le sujet, notamment les différentes méthodes d’élaboration des diagnostics, la liste des logiciels arrêtée et pouvant être utilisés ;
  • les notions juridiques de la propriété dans les bâtiments et les relations légales ou contractuelles entre les propriétaires du bâtiment, les propriétaires des locaux à usage privatif, les occupants, les exploitants et les distributeurs d’énergie ;
  • la terminologie technique et juridique du bâtiment, en rapport avec l’ensemble des domaines de connaissance mentionnés ci-dessus.

A vos côtés dans votre projet immobilier