Protégeons nos enfants de l’amiante dans les écoles!

Trop d’écoles et de bâtiments publics, pourtant sensibilisés au risque Covid, contiennent toujours de l’amiante et exposent élèves, travailleurs et visiteurs à ce risque mortel.

Risque d'amiante dans une école
Risque d’amiante dans une école

La communication restreinte d’un diagnostic amiante positif.

Le décret 2011-629 ainsi que le Code de la santé établissent une liste des personnes destinataires d’un diagnostic amiante réalisé dans un immeuble bâti.

Par conséquent, cette communication n’est pas automatiquement faite au grand public.

Voilà pourquoi, alors que nos écoles, lycées, collèges et autres bâtiments publics contiennent encore de l’amiante en grande quantité, le grand public l’ignore.

danger amiante chantier interdit au public

Cette information pourtant ouverte à tous.

La Commission d’Accès aux Documents Administratifs (CADA) a rappelé « qu’en application des articles L124-1 et L124-3 du code de l’environnement, le droit de toute personne d’accéder aux informations relatives à l’environnement détenues, reçues ou établies par l’administration s’exerce dans les conditions définies par le livre III du code des relations entre le public et l’administration, sous réserve des dispositions du chapitre IV du titre II du livre I du code de l’environnement ».

Ainsi comme le précise le Code de l’environnement « Toute personne a le droit d’être informée sur les effets préjudiciables pour la santé de l’homme et l’environnement du ramassage, du transport, du traitement, du stockage et du dépôt des déchets ainsi que sur les mesures prises pour prévenir ou compenser ces effets », et que l’amiante désormais interdit est un déchet de la construction post 1997. Les mesures prises pour prévenir ou compenser ses effets doivent donc être transmises à toute personne.

En conclusion.

Les usagers d’un quelconque édifice public doit avoir communication du bilan d’un diagnostic amiante réalisé notamment si celui-ci est positif.

Il est également possible de demander à son préfet qu’il mette en demeure un établissement scolaire de réaliser un diagnostic amiante lorsqu’il est obligatoire plutôt que d’attendre en vain que la commune, le département ou la région se conforme enfin à la loi.

Vous avez donc les moyens de vous préserver ainsi que vos enfants du risque d’exposition à l’amiante dans les édifices publics, un « simple » diagnostic est nécessaire.