Que vérifier avant d’acheter un bien immobilier ?

La loi Carrez de décembre 1996 instaure à partir de juin 1997 le premier diagnostic immobilier obligatoire. il s’agit d’uniformiser et de préciser les méthodes de calcul de la surface d’un bien immobilier. Les autres types de diagnostics que l’on connaît aujourd’hui, vont entrer en application progressivement : Plomb en 1998, Etat parasitaire en 1999, Erp en 2006, Gaz en 2007, Electricité en 2009, Amiante en parties privatives en 2013… Bref, le DDT, Dossier de Diagnostics Techniques n’a cessé d’évoluer.

Etude de travaux pour maison immobilier

Un secteur en plein essor.

Ces dernières années, le secteur immobilier est en plein essor. L’État a accompagné le développement du secteur, notamment par le biais d’une réévaluation des prix, d’une réduction des taux d’emprunt, etc. Acheter un bien immobilier a toujours été un moyen fiable de se constituer un patrimoine, et vous pouvez aussi en tirer des profits si vous envisagez un investissement locatif.

Quels sont les diagnostics immobiliers obligatoires, quels points vérifier ?

Mais l’achat d’un bien immobilier pour investir ne se décide pas sur un coup de cœur. Cela requiert une mûre réflexion et de nombreuses études en amont. Par exemple, il est important d’exiger un DDT (dossier de diagnostic technique) afin d’éviter les mauvaises surprises, d’autant plus que certains diagnostics sont obligatoires. Cela vous permettra d’avoir un aperçu des travaux de rénovation à faire et des dépenses auxquelles vous pouvez vous attendre. Avant de vous lancer, notez tous les points que vous devez vérifier avant de conclure un contrat d’achat.

L’importance des diagnostics immobiliers.

Afin de découvrir tous les éventuels vices cachés d’un bien immobilier, exigez le dossier de diagnostic technique ou DDT contenant la liste des diagnostics immobiliers obligatoires pour la vente, cela vous évitera bien des surprises. Notez que l’absence d’un de ces éléments peut faire annuler une vente !

Photo de Thomas lemoine

Comment se faire accompagner ?

Seul un expert certifié peut réaliser ces diagnostics pour vous. Parmi les diagnostics immobiliers obligatoires dans le cadre d’une vente de bien, on trouve la loi Carrez permettant de connaître la mesure exacte de la surface habitable, ainsi que le diagnostic performance énergétique, le diagnostic amiante, le diagnostic plomb, le diagnostic électrique, le diagnostic pour assainissement non collectif et le diagnostic termites.

Etat des risques naturels et la présence de mérule.

Le DDT doit dans certains cas contenir en plus un certificat d’état des risques naturels si la zone de construction est concernée, ainsi que l’état relatif à la présence de mérule. En effet, le nombre des diagnostics immobiliers obligatoires pour une vente varie selon votre région et les risques inhérents à celle-ci.

ERI Diagnostics vous accompagne